Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 Nov

tombe maintenant

Publié par Raphaële




Ce cheveu blanc qui vient de tomber en dit plus que les jours sans ombre,
Pincé entre deux doigts maintenant,
ce cheveu m'échappe des doigts et tombe encore,
au sol maintenant.



Commenter cet article

lolek 03/04/2014 21:56


je sors cette phrase directement de votre cerveau madame (fantasme ou présomption?). j'investis les structures, je me greffe vos reflexes. l'inconscient collectif du langage et un pied qu'on
écrase, oups, presque sans faire ésprès..
lolek à ses heures perdues-trouvées travesti en raphaële bé - c'est tout à fait charmant...
raphaëlement bé. lolek.
version 2 : j'étais là, à faire la planche sur le vide, perclus de mélancolismes et travaillé d'une épique paresse, quand je vous vis passer fière allure en planche à voile. de la planche à voile
sur mon vide! insistai-je. essayons donc cela, me dis-je .alors j'ouvris mon parapluie, mais le vent manifestement ne soufflait qu'en vos voiles...
faux rêveur & 4yu. lolek
version polska telewizja : bolek et moi, nous raffolions des chocolats.
fraternellement. lolek.

Raphaële Bruyère 02/04/2014 11:46


Pourquoi j'ai l'impression d'avoit déjà lu quelque chose qui dit, Nous étions nombreux, mon frère et moi..." ?

lolek 28/03/2014 15:03


nous étions nombreux, mon frère et moi, à penser trouver ici une manière de soulagement à la crampe de vivre. il s'avéra que malgré la perfection des trous dans le gruyère, rôdait ici tout comme
ailleurs la peur du loup. (j'ai apporté mon picnic)
généreusement. lolek.

Raphaële Bruyère 28/03/2014 16:03



Le mieux pour qu'il n'y ait plus de refuge à la peur est de manger sans trous.


Bon appétit Lolek.



Archives

À propos