Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Mar

La carpe, le pinson et le bestiaire de nos solitudes inachevées

Publié par Raphaële Bruyère

Le-pecheur-130X162-cm_Juliette_Lemontey.jpg

 

Cet homme qui brandit son trophée

Défaille de la patience du bourreau,

Entre les doigts l’animal distant,

Gonflé de vie encore

Médite l’aride beauté

Sans le vif de l’eau

Au tranchant de l’aube.

Quant à l’autre,

Tel un poisson étourdi,

Se repose de l’incessant.

Compagnon d’une sieste mortuaire

Il s’arrange d’un calme câlin

Bouche à bouche vulnérable

Loin de l’agonie des torrents.

Un œil seul cède levé creux

Abandonné à la pose tendre

D’une solitude de paysage brutal et doux.

La nuque vibrante de l’oiseau veille au silence

De celle qui aime au creux du dos

A la dérobée de l’oubli-source.

Un oiseau a pris la place d’un oiseau

Un bonheur va son risque.

Au reste de la horde,

Le fidèle sauvage incarne son bestiaire,

Ses amours immenses, son tumultueux voyage,

Son illusoire repos.

Elle est seule, comme lui

Dans la fatigue de l’énigme.

 

 

 

 

 

Peinture

Juliette Lemontey

"Le pêcheur"

d'après une photo de Corey Arnold
130X162 cm technique mixte sur drap, 2011

 

Vernissage Samedi 14 avril 2012

Galerie Le Réalgar

Saint Etienne

 

 

Lady-and-bird-II-114X162-cm-tech-mixtedrap-2012.jpg

 

Peinture

Juliette Lemontey 

"Lady and bird II"

114X162 cm technique mixte sur drap, 2012

 


Commenter cet article

didier 11/03/2012 22:07

le bestiaire de nos solitude : une carpe et un pinson,
ç'est tout à fait cela
biz biz biz

Raphaële Bruyère 11/03/2012 22:10



Oh mon Didier !
Comme je suis contente de te trouver là !






Archives

À propos