Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

conversation entre amis (38)

- Tu vas nous adorer ! - Quand on maîtrise l'hypocrisie, on est pas loin du bonheur. - (aménagement) On va se faire un riroir pour bien nous poiler . - Les gens des années 20 sont les premiers soixante-huitard. - Il faut tuer l'oeuf dans la poule. - Ne...

Lire la suite

millésime (10)

Au comptoir du Millésime, avenue de Vizille, un homme ferme une porte derrière lui, fredonnant, il est réglé comme du papier à musique.

Lire la suite

conversation entre amis (37)

- Je suis un homme de l'entredeux. - J'ai un brin de psychologie derrière ma carapace d'idiot. - Qu'est-ce qu'ils sont cons ces scientifiques. Mais pratiques. - Je mets très peu de réalité dans l'humour. - Ebaubi, ça vient de Boby Lapointe. - Qu'est-ce...

Lire la suite

conversation entre amis (36)

- Je vais peut-être me mettre à lire de la poésie moi. Sans attendre mes 40 ans. Je ne suis pas tout à fait prête mais je sens que ça monte. ... - Pourquoi ces flèches n'emmènent vers rien ? - Est-ce que tu rentres là où tu vas ? - Elles sont déjà en...

Lire la suite

conversation entre amis (35)

- Sourit pas, c'est pas la peine, on les aime pas (croisant des flics). - Au bout de la survie, c'est la mort. - Le brochet, même petit il est grand. A 45 cm, il ne s'est même pas reproduit ! - Il était destiné à une brillante carrière à Caterpillar en...

Lire la suite

quatre-vingt-dix-neuvième nuit

Un mandarin était amoureux d'une courtisane. " Je serai à vous, dit-elle, lorsque vous aurez passé cent nuits à m'attendre assis sur un tabouret, dans mon jardin, sous ma fenêtre." Mais, à la quatre-vingt-dix-neuvième nuit, le mandarin se leva, prit son...

Lire la suite

conversation entre amis (34)

J'en perds la raison d'avoir toujours raison. Tu vois ton curseur de bonheur ? M ets le cap en dessous et t'as tes chances. La vie est une machine à laver . T'es pris dans le tourbillon. Le tout, c'est d'être dans le bon programme. Quand ton amie te dit...

Lire la suite

Archives

À propos